Matinale « Sport féminin : A-t-on les moyens de nos ambitions ? »

« Sport féminin : A-t-on les moyens de nos ambitions ? »

L’organisation professionnelle du secteur sport, Union Sport & Cycle a organisé le 22 octobre une matinale sur le thème « Sport féminin : a-t-on les moyens de nos ambitions ? » dans leurs locaux au stade Jean Bouin, 33/35 rue Nungesser et Coli à Paris 16ème.

Deux invitées étaient présentes afin d’échanger sur la question, et de donner leur point de vue. Madame Bénédicte Buisson, GM Women Nike des secteurs suivants : France (Paris), Bénélux (Belgique/Pays-Bas/Luxembourg) et Nordics (Danemark/Finlande/Islande/Norvège/Suède).

Et Frédérique Jossinet, directrice football féminin et féminisation à la Fédération Française de Football.

Le début de cette matinale s’est déroulé par Virgile Caillet, délégué générale de L’Union Sport & Cycle avec quelques chiffres clés :

  • Une augmentation de + 162% de licenciées franciliennes dans le football entre 2011 et 2017.
  • Un marché du sport féminin estimé à 3 milliards d’euros.
  • Une augmentation de 65% sur le marché de la chaussure de sport femme en 7 ans.
  • 1 seule femme présidente d’une fédération sportive olympique

Puis s’est continué sur la stratégie mise en place par la Fédération Française de Football pour promouvoir le sport féminin. On s’aperçoit que leur programme est efficace par la forte croissante des licenciées entre 2014 et 2019, passant de 45 000 à 186 000 licenciées pour cette année. Pour cela, la FFF a employé plusieurs moyens, comme les différents événements tel que la semaine du foot féminin, la coupe du monde masculin et féminin. Ces projets ont fortement aidée pour parler héritage et continuer sur leur lancée.

La matinale s’est poursuivi par le point de vue de Bénédicte Buisson, la marque Nike s’est toujours intéresse aux femmes à travers l’innovation dans les produits. Dans un premier temps aux brassières de sport pour le confort des femmes puis dans le running et le fitness. Les femmes consomment de plus en plus d’articles de sport, 54% des femmes portent des articles de sports dans la vie de tous les jours. Le sportwear en forte progression, les habitudes vestimentaires ont changé. Le marché des articles de sports féminin est un potentiel économique énorme en France.

Pour clôturer cet événement, plusieurs personnes ont prit la parole afin de témoigner de leurs expériences et d’échanger par des questions ouvertes.