Trophées du Sport Féminin 2016 : portraits de lauréates #3 Sylvie LEVIGOUROUX

Prix de l’Engagement Associatif – Sylvie Levigouroux

Les Trophées du Sport Féminin s’attachent à distinguer l’engagement associatif dans le sport, levier capital et souvent invisible du rayonnement du sport féminin : tout au long de l’année, les dirigeants de clubs, de comités départementaux, régionaux, de ligues, font vivre tous les sports dans les territoires et constituent le terreau de la pratique sportive.

Le portrait du jour, dans le cadre de notre série sur les lauréates des Trophées du Sport Féminin 2016, est consacrée à Sylvie Levigouroux, pour son engagement associatif de longue date dans le handball.

« Moi, ce qui me tient à cœur, c’est la fonction dirigeante » déclare la lauréate 2016 : avec un parcours de plus 20 ans de bénévolat dans le handball, Sylvie Levigouroux incarne en effet l’engagement de long terme dans les postes dirigeants du sport. Ayant débuté dans un club en 1996, elle est élue au Comité du Morbihan de 2000 à 2008, en charge de la Commission de Développement puis de la Commission d’Organisation des Compétitions. Egalement membre du comité de développement de la FFHB, elle occupe depuis 2004 le poste de vice-présidente de la Ligue de Bretagne en Handball, et présentera en 2017 sa candidature pour la présidence.

Cet engagement toujours plus important, en commençant au niveau des clubs puis en évoluant jusqu’aux Ligues régionales et nationales, est celui de nombreuses femmes dirigeantes, explique-t-elle : « On devient dirigeante d’abord d’un comité départemental, puis on arrive à la Ligue, à la Fédération : notre engagement progresse avec les âges ». Dans son parcours, Sylvie Levigouroux souligne les nombreuses absences, parfois difficiles pour sa vie familiale, mais surtout le soutien de ces proches et la richesse des relations tissées dans le monde associatif : « Je pense que la famille et les belles rencontres qu’on fait sont très importantes pour l’engagement associatif ».

Un prix partagé avec toutes les femmes qui s’engagent

De l’opération des 4 saisons, Sylvie Levigouroux retient qu’elle représente « la possibilité d’accès à la pratique féminine, à toutes les femmes, de toutes conditions, de tout âge. (…) C’est aussi permettre aux femmes comme moi d’oser, de venir après avoir élevé ses enfants, d’avoir du temps pour être dirigeante, pouvoir donner son temps, ses idées, partager. »

Accompagnée de plusieurs membres de la Fédération Française de Handball, la lauréate souhaite avant tout dédier son prix à toutes les femmes engagées dans les instances du sport : « Ce prix, je le partage avec toutes les femmes dirigeantes que j’ai croisées, qui m’accompagnent, qui me soutiennent car ce n’est pas toujours facile. Je le partage avec toutes les femmes dirigeantes qui donnent dans les clubs, dans les comités, dans la Ligue ».