Trophées du Sport Féminin 2016 : Portraits de lauréates #2 Nodjialem Myaro

Prix de la Réussite Sportive et de la Reconversion – Nodjialem Myaro

 

Pour notre deuxième portrait de notre série sur les lauréates 2016 des Trophées du Sport Féminin, pleins feux aujourd’hui sur l’ancienne championne du monde et handballeuse Nodjialem Myaro, titulaire du prix de la Réussite Sportive et de la Reconversion.

Le « double projet », une spécificité sportive

Notre seconde catégorie de trophées permet en effet de récompenser cet accomplissement particulier à la vie des athlètes de haut niveau : celui de la reconversion professionnelle réussie après la carrière sportive, aussi appelée « double projet ». Ce dernier, permettant aux athlètes de cumuler carrière sportive et perspectives d’avenir professionnel, est un enjeu capital dans la construction des parcours. Il commence normalement dès le lycée, en accompagnant le ou la jeune sportif-ve dans l’organisation de ses trajectoires de vie.

Nodjialem Myaro, ancienne handballeuse et présidente de la LFH (Ligue Féminine de Handball), est un véritable modèle de réussite en ce domaine : en parallèle de son ascension sportive, elle décide très tôt de suivre des formations dans le domaine de la psychologie. Elle est aujourd’hui retraitée sportive et psychologue de la petite enfance, tout en restant très engagée dans son sport à travers ses responsabilités à la LFH et la FFHandball.

Entre championnats du monde et DESS

Après l’obtention d’un DEUG et d’une licence entre 1996 et 1998, en même temps que ses titres de championne de France, N. Myaro obtiendra son DESS de psychologie en 2003, année du sacre mondial de l’équipe de France de Handball en Croatie. Vivant à l’étranger, elle a dû passer ses diplômes à distance, tout en jonglant avec le calendrier des compétitions. En 2005, elle revient cependant en France animée par un double projet sportif et professionnel, et commence à travailler en tant que psychologue tout en jouant pour le club du Havre. Interrogée sur son parcours pour sa candidature aux Trophées, Nodjialem Myaro résume : « Le summum de ma carrière sportive a ainsi coïncidé avec l’obtention du diplôme qui m’a permis ensuite d’exercer un autre métier après ma carrière sportive. »

Retraitée sportive au terme de sa saison 2012-2013, elle est aujourd’hui psychologue de la petite enfance, et continue à s’engager pour son sport en tant que présidente de la Ligue Féminine de Handball et vice-présidente de la FF Handball.

 » Une belle récompense  » d’un parcours exemplaire pour les jeunes sportifs et sportives

En déplacement en Suède pour les élections à la présidence de la Ligue Féminine de Handball, Nodjialem Myaro n’a pas pu être présente pour la soirée des Trophées : dans une vidéo envoyée à l’organisation de la cérémonie, la lauréate a donc tenu à remercier le jury « pour cette belle récompense, qui résume ma double carrière en tant que sportive et psychologue ».